Les réseaux sociaux, mobilisation et solidarité by EMC GROUP - Illustrated by Ahmad Kaj - Ourboox.com
This free e-book was created with
Ourboox.com

Create your own amazing e-book!
It's simple and free.

Start now

Les réseaux sociaux, mobilisation et solidarité

by

Artwork: Ahmad Kaj

  • Joined Apr 2022
  • Published Books 1

réseaux sociaux

 

Les réseaux sociaux sont un outil incroyable pour échanger, faire passer des messages, diffuser une information, accroître sa notoriété et, bien entendu, se constituer un réseau. Car leur principe de base est de multiplier les contacts… grâce aux contacts de ses contacts.

1

Les soulèvements contre les régimes dictatoriaux arabes au début de la décennie ont été rapidement baptisés « révolutions Facebook » par la presse, tant l’usage politique des réseaux socio-numériques apparaissait comme une nouveauté. Huit ans après, le monde s’embrase à nouveau : du Chili au Liban, de l’Iraq à Hong Kong, des activistes pour le climat aux « gilets jaunes », une multitude de révoltes populaires et de protestations de masse, se répand sur tous les continents.

3

Marketing:

Pour une marque ou une entreprise, les réseaux sociaux sont un outil de communication facile et très performant. En effet, grâce à eux, elles peuvent toucher directement leurs clients en leur proposant des contenus intéressants et utiles, des offres commerciales etc. Les entreprises deviennent des médias !

 Valoriser sa marque employeur

Les candidats se renseignent en ligne avant de prendre leur décision (tout comme les recruteurs). L’image que l’entreprise donne sur ses réseaux est donc un élément essentiel : elle donnera une idée au futur candidat de l’atmosphère de l’entreprise. Et ils ne regarderont pas seulement ce que l’entreprise dit, mais aussi ce que les salariés disent de leur entreprise.

4

Mettre en place une veille d’informations

L’information est pléthorique en ligne. C’est pourquoi il est essentiel de la filtrer. Pour cela, les réseaux sociaux offrent des solutions intéressantes. Vous pouvez en effet rejoindre des communautés qui partagent vos centres d’intérêt ou évoluent dans votre milieu professionnel : un moyen d’étendre votre réseau mais aussi de suivre les actualités et les informations qui vous intéressent, sans vous noyer. Un contenu partagé par une personne qui partage vos goûts ou votre métier aura beaucoup plus de chances de vous intéresser.

 

5

Recruter et sourcer des candidats

Les candidats disent tout sur les réseaux sociaux ! Ils dévoilent leur parcours professionnel, d’abord, mais pas seulement. En scrutant rapidement ce qu’ils publient et où ils le font, vous pourrez vous faire une bonne idée de leur personnalité. Les réseaux sociaux professionnels peuvent d’ailleurs vous permettre de poster des offres d’emploi !

6

 

 

Les réseaux sociaux sont une chambre d’écho et un vecteur d’accélération de l’information. C’est un lieu d’échanges où peuvent s’organiser un certain nombre d’actions. Mais c’est rarement un lieu où l’on arrive à un compromis social intelligent après des échanges d’arguments très rationnels. C’est plutôt un haut-parleur qui permet à chacun de parler à sa communauté idéologique, de diffuser des annonces, d’informer d’une réunion

7

La présence d’une association sur les réseaux sociaux ne relève presque pas d’un choix, mais plutôt
d’une nécessité. En revanche, pour que cette décision soit productive et diffuse le meilleur de vous-
même, il s’agit d’être pertinent quant à la qualité de votre présence digitale. En effet, tous les médias
sociaux ne se valent pas. Chacun fait même valoir toutes ses spécificités. Le choix du réseau sur
lequel être présent est directement lié à votre ADN de votre association et aux types de contenus
que vous voulez pousser et à la présence ou non de vos publics. Réfléchissez bien aux médias que
vous considérez pertinents pour véhiculer vos contenus et toucher vos publics.

8

Facebook – Plus de 26 millions d’utilisateurs en France. C’est un réseau social qui permet de partager
tout type de contenu (textes, vidéos, images, être en direct, partager des liens, etc.) et animer une
conversation avec vos publics.
Twitter – Près de 6,8 millions de comptes actifs en France. Le public qui l’utilise est généralement
jeune de 15 à 34 ans. Près de 70-80% de journalistes sont sur le twitter et la plupart des hommes
politiques et autorités publiques, les acteurs, sportifs, etc. ont un compte twitter. Il est devenu une
des principales sources d’information en temps réel.

9

GooGle + Dès son lancement en 2011, ce réseau se voulait comme une alternative à Facebook.
Malgré les efforts de Google pour l’imposer, Google + n’a pas vraiment rencontré son public. Bien
qu’il revendique 300 millions de comptes dans le monde et environ 10 millions en France, l’activité
des utilisateurs demeure relativement faible, sauf dans quelques secteurs comme le marketing digital
ou les nouvelles technologies où la conversation est régulièrement nourrie par des communautés de
fans. Ce réseau se distingue essentiellement par quelques services originaux comme le service de
chat vidéo Hangout.

10

Pinterest et Instagram – Applications concurrentes permettant de diffuser de l’information sous
forme de visuels qui connaissent une forte progression en termes d’usage par les internautes en
France. Très utile donc pour une association ayant une activité visuelle et pour le E-commerce. Tout
comme Twitter, les célébrités de la mode et du sport (ainsi que la téléréalité) sont très présents sur
Instagram, entre autre, dans le but de faire suivre leurs activités à leurs publics.

11

YouTube – Depuis sa création en 2005 et son rachat dans la foulée par Google, la plateforme n’en
finit pas d’imposer sa domination sur les contenus vidéos. Aujourd’hui, YouTube compte 1 milliard
d’utilisateurs dans le monde et 22 millions en France. Une prééminence qui en fait un réseau incontournable dans la vie quotidienne des internautes

 

Snapchat – Snapchat tire son intérêt dans la diffusion d’images et de vidéos prises sur le vif et dans
son partage à durée limitée. Utilisé principalement par un public jeune, il permet d’exprimer via une
photo ou une vidéo et une phrase de commentaire un événement, son activité, une remarque, ou
encore de tenir une conversation par ce même biais.

12

Cas du Liban

 

Au Liban, la révolution s’organise en ligne.

Alors que les Libanais battent le pavé depuis le 17 octobre, la bataille se joue aussi sur internet. Outil de diffusion de l’information extrêmement performant, il est aussi un lieu d’influence et de manipulation de l’information.

 

Depuis le 17 octobre, la bataille entre le pouvoir et les manifestants se joue presque autant dans la rue que sur la Toile. Le mouvement de contestation a largement exploité les outils numériques pour s’organiser, collaborer et promouvoir son action. Mais internet est aussi utilisé à des fins de propagande et d’influence, comme en témoigne la diffusion en masse de “fake news”.

 

 

13

Si l’on compare aux manifestations de 2005, la communication entre les militants, essentiellement par SMS, était plus compliquée et plus onéreuse. Aujourd’hui, la diffusion des images et vidéos se fait en temps réel, ce qui aide à la constitution d’une conscience de groupe. Du Sud au Nord, les manifestants ont réalisé rapidement qu’ils n’étaient pas seuls à critiquer l’élite politique et ont partagé les mêmes symboles et les mêmes revendications

 

14

Points negatives:

 

Les outils numériques ont surtout été utilisés pour « décrédibiliser le mouvement, montrer qu’il est récupéré par l’étranger et instiller la peur »

15

Resume ,

 

Les reseaux sociaux permettent d’acquérir plus de trafic. Les médias sociaux permettent de trouver de nouveaux clients et partenaires. Elles sont pour GRANDS et PETITS.Tout le monde en a acces !

16

Preparer par

Ahmad Kaj
Pia Maria Metri
Marie Jose Maroun
Gabriella Atallah

17
This free e-book was created with
Ourboox.com

Create your own amazing e-book!
It's simple and free.

Start now

Ad Remove Ads [X]
Skip to content